Etape 21- Strasbourg

Publié le par Marcel




Salut les copains!

C'est donc par la routes des vins et sous bonne escorte que je suis arrivé à Strasbourg au son des applaudissements de la foule en délire.


Et là....et là, accrochez-vous, j'ai rencontré Marcelle!!! Waaaaouououh! Marcelle!

Nous nous sommes réfugiés sous une fleur pour faire connaissance et nous moquer des joueurs.


Marcelle m'a pris la main et pour nous promener à Strasbourg, une ville magnifique pour les amoureux.



Une étape à la cathédrale s'imposait. Sous ce parking, Marcelle m'a expliqué que les Strasbourgeois, il y a quelques années, ont enfui des objets symbolisant notre époque (minitel, aliments sous vide, cassette video,...). Ces gens-là voulaient laisser une trace dans l'histoire ou faciliter le travail des historiens du futur!


A l'intérieur, avec Marcelle, nous avons posé près du petit chien qui porte bonheur à tous ceux qui lui caressent la tête. D'un naturel méfiant, je demande à voir....mais mon attitude fâche ma nouvelle amie!


Mais quelques papouilles plus tard....


….et un passage dans le quartier de la Petite France, Marcelle avait tout oublié (héhéhé)

La Petite France est une vraie Venise du Nord avec ses canaux et ses ruelles étroites au charme fou. Datant du XVIe siècle, ce quartier doit son nom à l'hôpital qui y fut installé pour les soldats de François Ier atteints du "Mal français", la petite vérole.


Ensuite Marcelle s'est empressée de me faire découvrir le Coffee Bar. Ce dernier appartient à l'association Entraide le Relais et accueille en soirée des personnes en difficultés sociales (des sans domicile, sans papiers, des gens qui travaillent mais qui n'arrivent pas à «finir» le mois,....). Ils viennent ici pour se reposer, bouquiner, discuter et aussi jouer.

Un championnat de Formule dé, une saison de Buteur (!), un tournoi d'échecs y ont été organisés. D'ailleurs, nous posons sur cette photo devant la coupe gagnée par Krapoto à la saison de Buteur (je vous jure!)


Marcelle et moi avons passé une soirée au Coffee Bar et avons observé que le jeu est un grand vecteur de rencontre. Blokus est le sport numéro un dans ce lieu. Une personne de Russie a découvert ce jeu ici pour figurer ensuite en bonne position dans le classement mondial sur internet!

Et c'est d'ailleurs sous son regard amusé, que nous nous sommes affrontés, Marcelle et moi, le temps d'une partie à 2.



Un voyage à Strasbourg se termine souvent pour un bon repas entre amis.

J'étais triste, il me fallait laisser Marcelle à Strasbourg pour me rendre à Nancy, ma prochaine étape! «Je reviendrai Marcelle, je reviendrai...»


Je voudrais remercier Mme Krapoto qui m'a présenté Marcelle. Je remercie aussi Evelyne et Antoine qui ont épaulé Krapoto, malade pendant mon périple.

Bises à tous!

Marcel.

Commenter cet article

Duinhir 29/06/2009 14:19

Tu aurais du inviter Marcelle aux 3 brasseurs, je suis sur qu'elle aurait été conquise :)
Vivement les prochaines aventures de Marcel