Etape 22- Nancy

Publié le par Marcel



Salut les gros (ben quoi on s’adapte au patois local hein !)…

 

C’est un peu tristoune que j’ai quitté la capitale de la Flammenküche pour celle de la Quiche Lorraine. Avoir quitté l’âme sœur à peine après l’avoir rencontré, c’est un peu dur à avaler ! Mais dès mon arrivée à Nancy, la surprise m’a fait oublier plus que rapidement ma mélancolie. Chez mon hôte, personne. Juste un court message cloué sur la porte : « follow the green rabbit »

 

Et là je me retrouve nez à nez avec ça :

 

 

À peine le temps de me remettre de ma surprise que cette sale bestiole s’est mise à courir comme une dératée en beuglant des « je suis en retard, je n’ai pas le temps… ». Autant vous dire que la suivre ne fut pas de tout plaisir… Heureusement qu’elle s’est arrêtée au bout de quelques minutes devant une taverne au nom étrange : la feinte de l’ours.

 

À l’intérieur, je me fais recevoir comme un prince par une fine équipe composée de Gab et Max les deux créateurs de ce superbe bar associatif, de Pierre, un bénévole et de Quentin, fidèle des lieux et de Tric Trac… ces derniers m’indiquent que Sam (6*M*A*S*H), mon hôte, ne devrait pas tarder à arriver et me proposent de jouer avec eux pour patienter. J’avoue avoir un peu l’impression de me jeter dans la gueule du loup, ou plutôt de l’ours…

 

 

Du coup, je leur ai filé un coup de main pour combattre deux trois fantômes et quelques grenouilles…

 

 

… puis place aux sensations fortes, avec une séance de voltige et une victoire sur le fil à Pitch car contre Max, pourtant champion parmi les champions !

 

 

J’vous raconte pas la fatigue quand Sam a enfin daigné débarquer. On a quand même pris le temps de faire une photo souvenir avant que je m’envole pour une nuit de sommeil bien méritée tandis que mon hôte optait pour une soirée de jeux et de débauche…

 

 

Le lendemain, place à la traditionnelle visite de ville. On commence par faire un tour à la fête 1900 qui a lieu dans un parc près de la feinte. Là, on croise la boutique des sœurs Macarons, une des institutions de Nancy, et j’en profite pour m’envoyer deux trois sucreries typiques de la Région (manque plus qu’une lichette de mirabelle tient !)

 

 

Après ça direction le centre-ville. Le périple débute par le quartier de la gare, pas franchement folichon mais avec une ou deux curiosités locales. J’ai notamment pu poser devant une statue disons… originale (qui a dit moche ?) qui a été inaugurée à l’occasion des jeux mondiaux des transplantés qui ont eu lieu il y a quelques années à Nancy. À l’arrière-plan, le siège social de l’Est Républicain. Les infos régionales récentes? Le transfert définitif des détenus de Nancy dans une toute nouvelle prison, le possible transfert d’Abriel à l’ASNL, et l’improbable transfert d’un crocodile  dans un lac vosgien …

 

 

Dans la foulée, on se dirige vers la vieille ville. Au passage, la chérie de Sam me conseille de lever les yeux. Un peu partout autour de nous, des immeubles à l’architecture très particulière de l’école de Nancy, qui a notamment influencé Gaudi pour sa Sagrada Familia barcelonaise. Le principe : faire entrer les courbes végétales dans la découpe des minéraux et des métaux.

 

 

Arrivé en vieille ville, passage par la rue gourmande, uniquement composée de restaurants. Il paraît que Nancy est la ville de France qui compte le plus de restos par tête de pipe. Enfin, c’est ce que les nancéiens disent. En même temps, avec presque 50 000 étudiants pour une agglomération d’environ 400 000 âmes, mieux vaut avoir de quoi faire en matière de nourriture toute prête…

 

 

Après ça, découverte de la basilique Saint Epvre en plein milieu de la vieille ville. Il paraît qu’il existe une anecdote concernant la fontaine en premier plan, mais impossible de me rappeler quoi…

 

 

En sortie de la vieille ville, on est passé se prendre un sandwiche au Made in France avant d’arriver place Carrière, face au palais du Gouverneur. C’est sympa, mais à leur place, j’aurais plutôt  mis du crépi, c’est moins salissant…

 

 

Juste à côté, le parc de la Pépinière… c’est grand, c’est beau, c’est vert, c’est en plein centre-ville et c’est plein de joggeurs, de jongleurs et de mômes qui chougnent. Mais comme là il est 13h00, et qu’en plus les étudiants sont en vacances, c’est juste grand, beau, vert et en plein centre-ville.

 

 

Et pour finir, juste à la sortie du parc, honneur à la légendaire place Stanislas, élue plus belle place du monde en 2002 par un panel de votants issus de Lorraine et de Champagne-Ardenne. Au milieu, c’est Stan, un grand homme, et pas seulement parce qu’il fait 4 mètres de haut.Si vous ne me croyez pas, allez donc voir son article sur Wikipédia! Sur les cotés, la mairie, le musée des beaux-arts de Nancy, dont la pièce maîtresse est la bataille de Nancy de Delacroix, l’opéra, deux fontaines, des bars, un hôtel et deux boites de nuit. Au Nord de la place, le quartier Gare, au Sud, le Canal, la Moselle et des quartiers tout modernes, à l’Est le centre-ville commerçant, son tramway et ses boutiques qui soldent, à l’Est la vieille ville, ses jeunes qui roulent en vélib’ sur les pavés et ses bars sympas.

 

 

Après tout ça, j’ai demandé à Sam si avant de partir il ne voulait pas me montrer quelque chose d’un peu spécial pour lui à Nancy. Un lieu plus intime, moins touristique quoi. Bien sûr, interdiction de retourner à la Feinte ou dans une des deux boutiques de jds de la ville, y’a pas que les jeux dans la vie ! Du coup, il m’a montré le Caméo, ciné de 9 salles envié par bien des villes, à cause de sa programmation et de ses événements super éclectiques. Et c’est vrai qu’il a de la gueule ce ciné. J’irais y faire un tour la prochaine fois que je viendrais…

 

 

… parce que c’est sûr, je reviendrais !


Marcel.

Commenter cet article

papyton 24/08/2009 17:45

Ouaououh ! trop contente.. grâce à Marcel, je peux revoir Nancy où j'ai passé 5 ans, études obligent ! La rue des Maréchaux, le kiosque de la Pep et... le Caméo !!!! extras !

Sab Goublié 05/08/2009 06:57

Trop bien ton Blog, c'est quand Marcel que tu nous pond un guide ?

Barbara 29/06/2009 19:12

Très belles photos, c'est toujours un plaisir de voir notre marcel faire le tour de la France. Quel beau pays!