Etape 38- Caen

Publié le par Marcel


Après cette charmante visite d'Honfleur, je continue mon périple en passant par la capitale bas-normande : Caen.
Caen est une ville assez méconnue mais très agréable à vivre.
En grande partie détruite par les bombardements alliés de 1944, on y trouve des vieux quartiers authentiques et des immeubles aux lignes plus modernes.

Pour commencer, Derff a décidé de m'emmener voir le fabuleux hôtel de ville installé dans une vieille abbaye fondée par Guillaume le Conquérant : l'abbaye aux hommes.
C'est effectivement assez impressionnant, les fondations sont en pierre de Caen, une pierre calcaire assez blanche qui donne toute sa majesté à l'édifice.



En me tournant d'un quart de tour, je distingue sur cette même place, le palais de justice.


Je poursuis ma visite car j'ai très envie de voir le château de Guillaume le Conquérant.
En arrivant sur place, je ne suis pas déçu, il est vraiment imposant. Il date de 1060 et il est très bien conservé.


Juste à côté, on peut même apercevoir des V'eols.
Apparemment, il n'y a pas qu'à Paris qu'on souhaite développer les transports "propres".



Bon, c'est pas tout mais j'ai un petit creux moi. Derff décide donc de m'emmener dans un vieux quartier très sympathique et rempli de restos.
Ici ils appellent ça le Vaugueux.



Pour finir ce petit tour caennais, il était obligatoire de passer au Pion Magique, lieu incontournable pour tous les joueurs de la région.



Mon hôte Derff me dit qu'il a déménagé récemment pour habiter non loin de là mais au bord de la mer.
Je suis bien content car se rendre en Normandie sans voir la mer c'est un peu comme gagner au Havre sans construire de bateaux (c'est une expression de Derff, comprenne qui pourra).
En arrivant chez lui, j'ai trouvé un habitant assez peu coopératif.


Je me suis donc rabattu sur une activité qui me convienne mieux, le jeu.
La ludothèque de Derff est assez modeste, j'ai déjà vu bien plus impressionnant dans mon parcours, mais il y a quand même moyen de passer un bon moment sans s'ennuyer.


Pour commencer, j'ai du aider un groupe de touristes à se débarrasser d'un anneau.


J'ai ensuite assisté à une bien étrange conquête galactique, Derff se battant contre des dés à l'aide de cartes !!!


Le lendemain, j'ai enfin eu le droit de voir la mer.
Saint-Aubin-sur-mer possède une jolie promenade en bord de mer, assez déserte en cette saison mais qui grouille de monde parait-il en été.


La mer est basse aujourd'hui mais j'apprécie toujours le calme de cette grande étendue d'eau.


Ici, c'est aussi le domaine des plages du débarquement. Un seul vestige à Saint-Aubin, ce canon qui, à lui seul, a tenu en échec les assauts canadiens durant un bon moment.


Enfin, j'ai entraperçu au loin le ferry qui se rend en Angleterre.


Mais moi, ma route ne m'envoie pas outre manche, c'est Jocel1 qui m'attend au Mans et je dois reprendre la route aujourd'hui !

Marcel.


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article